Tweeter button
Facebook button
Tweeter button
Facebook button
Imprimer cette page Imprimer cette page

Envoyer cette page Envoyer cette page

La librairie du manager

Toutes les valeurs ne se valent pas

Le management par les valeurs souffre d’un travers important : les chartes sont souvent perçues comme des gadgets. Personne ne se retrouve dans la poignée de valeurs, étrangement semblables d’une entreprise à l’autre, définies trop rapidement par le comité de direction lors de son dernier séminaire « au vert ». Pourtant, toutes les valeurs ne se valent pas. Deux catégories sont couramment distinguées . D’une part, les valeurs issues de la culture, partagées au sein de l’entreprise, résultant d’une histoire et transmises dans le temps. Ces valeurs, implicites, structurent le comportement des salariés sans qu’ils s’en rendent compte. D’autre part, les valeurs issues d’un discours qui indiquent la direction dans laquelle la culture doit évoluer. Les premières sont pratiquées par le corps social, les secondes déclarées par la direction générale. Pour qu’une charte ne soit pas perçue comme un gadget, il faut qu’elle contienne un « mix » des deux types de valeurs : les valeurs pratiquées constituent le noyau dur, le socle, ce sur quoi l’entreprise s’appuie et repose ; les valeurs déclarées, sélectionnées au regard de la stratégie de l’entreprise, ouvrent de nouvelles perspectives, éclairent les chemins futurs.

Mais attention ! Les valeurs pratiquées ne sont pas toutes équivalentes. Certaines sont positives, d’autres négatives. A un moment donné, pour diverses raisons, certaines valeurs s’avèrent incohérentes avec le type de performance recherchée par l’entreprise. La valeur « Egalité », par exemple, devient négative quand l’entreprise cherche à individualiser les salaires. Les valeurs sont donc des leviers que le management peut actionner pour produire des performances, mais aussi, en même temps, des contraintes avec lesquelles il doit composer. Manager par les valeurs, c’est utiliser les valeurs positives (pratiquées ou déclarées), et, en même temps, neutraliser les valeurs pratiquées négatives pour ne pas en subir les effets contre-productifs.