Tweeter button
Facebook button
Tweeter button
Facebook button
Imprimer cette page Imprimer cette page

Envoyer cette page Envoyer cette page

La librairie du manager

S’intéresser autant à ce qui peut être qu’à ce qui est

Quand un responsable hiérarchique manage par les compétences, il répond aux questions suivantes : « quelles sont les compétences possédées par mes collaborateurs ? à partir de ces compétences, quels résultats peuvent-ils atteindre ? comment combiner leurs compétences pour produire une performance collective qu’aucun d’eux ne pourrait obtenir seul ? » Valoriser des compétences, c’est les identifier, les développer et les combiner les unes aux autres. C’est les mettre en réseau, organiser des synergies entre elles de manière à créer de la valeur ajoutée impossible à obtenir autrement. L’allocation des compétences résulte d’un arbitrage entre des combinaisons multiples et éphémères. Un même individu peut être impliqué dans plusieurs combinaisons simultanément, sous la forme de projets par exemple, avec chaque fois des responsabilités différentes. Le rôle du manager consiste à identifier des opportunités de développement, à les faire émerger puis à les concrétiser, en constituant les combinaisons de compétences idoines.

Le manager par les compétences est d’abord un « coach », pour reprendre une terminologie à la mode. Le « coach » de ses collaborateurs, mais aussi d’une équipe. En effet, manager par les compétences, c’est aussi, et peut-être surtout, animer une équipe, au sens de lui donner une âme. Une équipe ne se réduit pas aux individus qui la composent. Ce n’est pas une collection d’individus. L’animation a pour fonction de transformer une addition d’individus en un groupe vivant et vivable, de convertir des compétences individuelles en performance collective. Les compétences sont des unités de base entre lesquelles existent de multiples combinaisons. L’équipe n’est pas composée dans l’optique d’aboutir à la combinaison optimale, celle qui permettra d’atteindre les objectifs prédéterminés comme dans le MPO. Ici, le manager se met en quête de combinaisons inédites en se focalisant autant sur le potentiel d’utilisation future de chaque compétence que sur l’ampleur de leur utilisation actuelle . Manager par les compétences, c’est s’intéresser autant à ce qui peut être qu’à ce qui est. La référence qui permet de mesurer la performance n’est plus la règle, l’objectif ou la norme de comportement, mais la combinaison de compétences ciblées pour atteindre un but.